© Jean-Marie Liot
© Yann Riou / Macif
© Yvan Zedda

Trentaine trinitaine

Vendredi 24 août 2018 - D.Bo

Trente-huit ans après la création du Trophée des Multicoques à La Trinité-sur-mer, l’évènement renaît avec une trentaine de participants : si les deux maxi-trimarans de Thomas Coville et Francis Joyon vont attirer les regards, les skippers de la catégorie Rhum Multi sont venus en force ! Sans oublier les ex-trimarans ORMA et les Diam 24… Dès lundi prochain, les équipages vont se préparer dans le port de La Trinité-sur-mer pour quatre jours de course intenses.

Ultim'Emotion2 DR
Ultim'Emotion sera présent à La Trinité/mer fin août dans le Groupe 2 avec les ex-trimarans ORMA
© DR

Ils étaient vingt-deux en 1980 à répondre à l’appel de l’École d’Ingénieurs du Monde Numérique (ESIEA), à la Société Nautique de La Trinité/mer (SNT) et à l’Union Nationale des Multicoques (UNM), organisateurs de ce premier rassemblement de multicoques océaniques et de croisière (Iroquois, Allegro, Hobart…). Ils seront une trentaine répartis en quatre groupes pour cette nouvelle édition 2018 du mardi 28 au vendredi 31 août inclus. Quatre jours durant, les équipages vont sillonner la baie de Quiberon et contourner les îles du Morbihan pour environ quatre heures quotidiennes de régates intensives : les sorties du port de La Trinité-sur-mer débuteront dès 9h30 et les multicoques rallieront leur place au ponton entre 15h00 et 17h30.

La revanche de Nice
 

Ils s’étaient déjà affrontés au printemps à Nice, ils reviennent à La Trinité-sur-mer : Thomas Coville sur son trimaran de 31 mètres Sodebo Ultim et Francis Joyon sur son multicoque de 31,50 mètres IDEC Sport vont renouveler cette confrontation ultime avant la Route du Rhum. Tous les deux ont annoncé un team de cinq équipiers affûtés pour une première manche de 24 heures au départ de la baie de Quiberon avec une virée dans le golfe de Gascogne et un retour à La Trinité-sur-mer ! Deux autres régates jeudi et vendredi clôtureront ce duel au sommet avec des parcours autour de Hoëdic, Houat, Belle-Île et Groix…

 

Quant aux deux ex-trimarans ORMA du Groupe 2, Foncia et Gitana 11, rebaptisés respectivement Sensation Ocean et Ultim’Emotion et menés par Alain Gautier et Antoine Rabaste, ils devront se méfier de Lemer Pax, un catamaran venu du lac Léman et emmené par Ronan Guérin. Ce redoutable multicoque n’est autre que l’ex-Alinghi, premier du nom, d’Ernesto Bertarelli. Un voilier qui décolle une coque dès cinq nœuds de vent et cumule quatre victoires lors du Bol d’Or !

Un petit coup de Rhum
 

Et la flotte la plus étoffée n’est autre que celle des Multi2000 au sein du Groupe 3, dont nombre de skippers seront à Saint-Malo pour le départ de la Route du Rhum… Sans parler de Loïck Peyron qui se prépare à bord de son petit trimaran jaune Happy, un A’capella de 1981 construit par le célèbre Walter Greene, une quinzaine de trimarans et de catamarans vont s’aligner avec pour objectif un dernier round d’observation en baie de Quiberon. Charlie Capelle (Acapella-Soreal-Proludic) est sans conteste l’un des grands favoris à bord de son trimaran qui cumule déjà quatre participations à la Route du Rhum et qui a tout gagné cette saison (Spi Ouest France, Armen Race, Tour de Belle-Île, Drheam Cup).

 

Mais la concurrence s’annonce vive avec Yann Marilley (No Limit- BMP), sur un Outremer 55 tout de carbone vêtu qui a démontré un énorme potentiel au portant, mais aussi avec le trimaran de Pierre Antoine (Olmix, ex-Crêpes Whaou !). Il y a aussi le Formule 40 que Philippe Poupon menait en 1987 et que Christophe Boucault et Jacques Vapillon ont remis dans son état d’origine : F40 Irvi a retrouvé sa décoration initiale et ses douze mètres de long ne sont pas franchement un handicap ! Et d’autres multicoques historiques seront aussi de la fête tel Felicidade, un fort joli trimaran (jaune !) dessiné par Cabon, Sterec Aile Bleue l’ex-trimaran d’Yves Gallot-Lavallée construit à La Trinité-sur-mer en 1982, ou Friends & Lovers mené par François Corre, l’un des cinq Acapella réalisé dans le Maine en 1981…

 

À cette occasion, le Trophée des Multicoques 2018 retrouve ses valeurs originelles : une compétition âpre, des parcours techniques, des rencontres improbables, un rassemblement d’équipiers de haut vol, un public enthousiaste. D’ailleurs le jeudi 30 août offrira l’opportunité de revoir d’anciens skippers du Trophée des Multicoques tels Éric Loizeau, Alain Gabbay, Yvon Fauconnier, Luc Poupon, Patrick Morvan, Philippe Facque, Eugène Riguidel, Daniel Le Méné… mais aussi des architectes navals ou des constructeurs comme Nigel Irens, Vincent Lauriot-Prévost, Yann Perfornis, Dominique Marsaudon… Le Morbihan fête les multicoques !



page supérieure