© Jean-Marie Liot
© Yann Riou / Macif
© Yvan Zedda

Umupro Jardin V : les premiers flotteurs volumineux

Umupro Jardin V D. Bourgeois
Le plan de Phil Morrison avec ses flotteurs volumineux et aussi longs que la coque centrale a inspiré les futurs trimarans de VPLP !
© Dominic Bourgeois

Exmouth Challenge marque sans conteste un étape essentielle dans la conception des multicoques océaniques. Ce plan de Phil Morrison de 16,40 mètres construit en 1982 par le chantier Rowsell en lamellé-collé pour Mark Gatehouse, remporte tout de suite le Tour de l'île de Wight (4h 45') puis finit troisième du Tour de Grande-Bretagne. Yvon Fauconnier le skippe pour la Route du Rhum (8ème) sous les couleurs d'Umupro Jardin V. Le trimaran caractérisé par ses flotteurs volumineux aussi longs que la coque centrale termine huitième ex-aequo lors du Trophée des Multicoques 1983, puis participe à la transat en double Lorient-Les Bermudes-Lorient avec Jean Farnarier comme équipier avant de s'aligner sur les Grand Prix de La Baule, de La Rochelle et de Brest avec succès.

Mais Umupro Jardin V casse son bras de liaison avant lors de La Baule-Dakar. La deuxième place du trimaran lors du Trophée des Multicoques 1984 confirme son excellence que sa victoire lors de l'OSTAR conclut avec brio malgré l'arrêt au milieu de l'Atlantique pour aider Philippe Jeantot chaviré sur Crédit Agricole... Rebaptisé Jean Stalaven en 1985, le multicoque termine 15ème lors du Trophée des Multicoques 1985 avant de retourner en Angleterre. Paul Vatine loue le bateau pour la Route du Rhum 1986 mais doit abandonner suite à un abordage avec un cargo sous le nom de News Luang.

Le trimaran rallongé à 17 mètres avec un gréement plus étoffé, est ensuite mené par un équipage britannique avec Richard Tolkien pour la Course de l'Europe 1987. Hervé Chemineau rachète alors le bateau raccourci à 50 pieds pour la Route du Rhum 1990 (19ème). Le plan britannique est ensuite repris par Jo Salvetat en 1993. Il sillonne la Méditerranée sous le nom de Rebel après un refit chez Denis Kergomard. Et après une parenthèse américaine, l'ex-Umupro Jardin aurait retrouvé la rivière d'Auray...

Plus d'informations sur Umupro Jardin V



Précédentpage supérieureSuivant